Vers une coopération renforcée entre les services de renseignement civil et militaire

15/12/2020, 11:00
Belgische militaire  inlichtingendienst ADIV zet spion aan de deur
Shares255

Les ministres de la Défense et de la Justice, Ludivine Dedonder et Vincent Van Quickenborne, responsables des deux services de renseignement belge, le SGRS et la Sûreté de l’État (VSSE), ont annoncé mardi avoir pris des «mesures importantes» pour améliorer la coopération entre ces deux services, en envisageant notamment la création d’un «statut unique pour les métiers du renseignement».

La VSSE et le Service général de Renseignement et de Sécurité (SGRS) de l’armée ont déjà pris des mesures importantes ces dernières années pour renforcer leur coopération, comme la mise sur pied d’équipes mixtes travaillant au quotidien dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

Dans un communiqué conjoint, Mme Dedonder (PS) et M. Van Quickenborne (Open Vld) ont indiqué souhaiter «renforcer davantage cette coopération par un engagement formel et inédit», qui passe par trois priorités: l’élaboration d’un cadre juridique commun pour l’infiltration d’agents et pour les informateurs, la création d’un statut unique pour les métiers du renseignement pour l’Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace (OCAM), la VSSE et le personnel civil du SGRS ainsi que l’élaboration d’un nouvel accord de coopération entre les deux services de renseignement civils et militaires qui abrogera le précédent, conclu en 2018.

Source: Belga