Une première mondiale pour l’armée belge : le drone naval

19/01/2020, 11:34
Une première mondiale pour l’armée belge: le drone naval
© Naval Robotics

La Défense a mis au point des drones capables de mener des activités de déminage efficaces et plus sûres.

Jusqu’à présent, le lancement et la récupération des drones en milieu maritime représentaient des opérations très délicates pour l’armée. C’est à l’aide d’une grue avec un treuil et des câbles que les drones étaient lancés et récupérés. Par un état de mer 5 (c’est-à-dire une hauteur significative, avec des vagues de 4 mètres), l’équipage devait mettre à l’eau un canot pneumatique Zodiac supplémentaire afin de mener à bien la récupération.

Mais à la suite des tests réalisés afin de trouver une solution plus sûre, une nouvelle conception vient de voir le jour. La nouvelle procédure, baptisée LARS, ne nécessitera plus d’intervention humaine et facilitera considérablement le travail avec une sécurité maximale, tout en réduisant le temps d’intervention. Concrètement, chaque LARS se compose d’un bossoir de type portique basculant sur le côté du navire et d’un berceau flottant pouvant accueillir un drone de 18 tonnes.

Source: La Libre (Ludovic Jimenez)