Un pilote d’essai militaire belge en formation s’éjecte lors d’un vol: il a passé une nuit à l’hôpital

18/03/2021, 19:25
f16
Shares173

Un pilote d’essai belge en formation aux États-Unis a réussi à s’éjecter au début du mois d’un avion d’entraînement avec son instructeur américain, avant de passer une nuit en observation dans un hôpital, a indiqué jeudi le ministère de la Défense, précisant des informations de la presse américaine.

Ce pilote, dont l’identité n’a pas été révélée, suit actuellement une formation à la National Test Pilot School (NTPS) installée à Mojave, au nord de Los Angeles, en Californie (sud-ouest des Etats-Unis).

L’accident s’est produit le 5 mars vers 10h20 locales, selon des médias américains. L’avion, un Impala – la version sud-africaine de l’appareil d’entraînement italien Aermacchi MB326M – s’est écrasé dans une zone non-habitée de la base aérienne Edwards, toute proche.

« Au moment de l’accident, l’avion effectuait un vol d’essai d’entraînement », a indiqué la NTPS. Les deux pilotes, dont l’identité n’a pas été révélée, se sont éjectés avec succès et ont été transportés vers un proche hôpital, a précisé la base sur Twitter.

La Défense dispose d’un certain nombre de pilotes d’essai en service ayant chacun leur spécialité : combat (et entraînement), transport ou hélicoptère.

« Leur tâche consiste à tester tous les aspects des nouvelles fonctionnalités sur avions et hélicoptères », a expliqué la Défense sur son site internet.

En ce moment, deux pilotes d’essai sont en formation. Une telle formation n’est dispensée que dans quelques établissements très spécialisés à l’étranger. Le programme, qui dure de six mois à un an selon les modules choisis, comprend une partie théorique et une autre pratique.

Au cours de cette formation, le stagiaire pilote d’essai vole sur plusieurs dizaines d’avions différents, « acquérant ainsi une grande expérience en la matière », selon la Défense.

Source: Belga