Un marin comme nouveau chef de la Défense: qui est l’amiral Hofman?

13/07/2020, 16:30
L'amiral Michel Hofman
Michel Hofman (2016) - © Photo News
Shares116

L’amiral Michel Hofman, 59 ans, un francophone habitant Ostende qui a été investi vendredi comme nouveau chef de la Défense (Chod), succédant au général Marc Compernol qui part à la retraite ce dimanche, combine une riche expérience à bord de différents types de bâtiments et lors de plusieurs opérations navales et une très bonne connaissance de la structure des Forces armées, dont il était depuis trois ans le “numéro deux”.

Né à Ostende en 1961, le vice-amiral Michel Hofman termine ses humanités à l’École royale des cadets et rejoint en 1978 l’École royale militaire (ERM) comme candidat officier de Marine au sein de la 118e promotion “toutes armes”.

Après sa formation aux Pays-Bas, il entame en 1987 une première période à bord des frégates de la classe E-71 Wielingen comme officier opérations et navigateur qui se conclut en février 1991 à l’issue de son déploiement dans la région du Golfe persique lors des opérations Desert Shield et Desert Storm – qui ont conduit à la libération du Koweït après son annexion par Saddam Hussein.

Il poursuit sa carrière opérationnelle entre 1991 et 1997, d’abord à terre comme instructeur et commandant à l’École des opérations à Bruges Sainte-Croix, ensuite à bord où il assume et exerce successivement le commandement du chasseur de mines tripartite (CMT) M917 Crocus, la fonction de commandant en second à bord de la frégate F911 Westdiep et la fonction d’officier chargé des opérations au sein de l’état-major du commandant de l’escadre permanente de l’Otan en Atlantique (Stanavforlant), prédécesseur de l’actuelle escadre SNMG1.

À l’automne 1997, il est affecté à l’état-major personnel du chef de la Défense de l’époque, le vice-amiral Willy Herteleer.

Après l’obtention de son brevet d’état-major au Collège interarmées de défense (CID) de Paris en 2000, il prend le commandement de la frégate Westdiep. Il est déployé en Méditerranée pour participer à l’opération Active Endeavour lancée par l’Otan après les attentats du 11 septembre aux États-Unis. En 2002 il rejoint l’escadre belgo-néerlandaise pour y exercer la fonction de chef d’état-major et devient en janvier 2004 adjoint opérations au commandement de la composante Marine ainsi qu’adjoint au chef des opérations dans la structure Amiral Benelux, un état-major intégré belgo-néerlandais installé à Den Helder (nord-ouest des Pays-Bas).

Il rejoint en 2006 la direction de la division opérations au sein du département opérations et entraînement (Ops&Trg) de l’état-major de la Défense. Sa dernière affectation embarquée se déroule fin 2010 dans la fonction d’adjoint au commandant de la Force européenne déployée au large des côtes de la Somalie dans le cadre de la lutte contre la piraterie. À l’issue de ce déploiement, il est désigné commandant de la composante Marine et adjoint à l’amiral Benelux – qui est toujours, depuis 1996, un officier néerlandais.

Michel Hofman est promu vice-amiral le 26 juin 2016. Il assume la fonction de vice-chef de la Défense depuis juillet 2017.

Source: Belga