Un comité recommande la nomination ou la promotion de vingt généraux, dont une femme

18/03/2021, 18:17
Generaal Marc Thys
© H. Kaghat
Shares257

Un comité d’avancement interne à l’armée a recommandé jeudi la nomination ou la promotion à un grade supérieur d’une vingtaine de généraux – parmi lesquels une femme, qui deviendra ainsi la troisième à revêtir un grade de général dans l’histoire des Forces armées belges -, a-t-on appris de sources militaires.

Deux étoiles et trois étoiles

Ce haut comité d’avancement, réuni sous la présidence de la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), a ainsi décidé de recommander au roi la nomination de six généraux-majors (“à deux étoiles”) au grade supérieur de lieutenant-général (à “trois étoiles”). Parmi eux figurent le vice-chef de la Défense (V-Chod), le général Marc Thys, et l’actuel inspecteur général, le général Peter Devogelaere, qui deviendra le 2 septembre prochain le nouveau commandant du Corps européen (ou Eurocorps), au sein de son quartier-général installé à Strasbourg (France), en vertu d’une rotation biennale entre les quatre principaux pays contributeurs à cette unité, indique un message Flash Direct adressé à l’ensemble du personnel de la Défense.

Le chef des opérations et de l’entraînement de l’armée, l’amiral de division Wim Robberecht, qui sera nommé vice-amiral le 26 mars. Les autres promus seront le général-major Frédéric Goetynck (le 26 juin), le médecin général-major Pierre Neirinckx (le 26 septembre) et le chef de la Maison militaire du Roi, le général-major Thierry Vandeveld (ce 26 mars).

Quatre généraux de brigade (“une étoile”) – le commandant de la Marine, l’amiral de flottille Jan De Beurme, Thierry Hendrickx, Vincent Descheemaeker et Tom Wouters – seront nommés au grade supérieur de général-major ou équivalent, précise le message signé par Mme Dedonder (PS) et le chef de la Défense (Chod).

Dix colonels ont été retenus pour une nomination au grade de général-major (quatre) ou de brigade (six, dont une femme, An-Roos De Potter).

Le chef de la Direction générale de la Communication stratégique (DG-Stratcom) de la Défense, le colonel Guido Hart, le chef de cabinet adjoint de la ministre, le colonel Thierry Esser, et le colonel Harold Van Pee, un aviateur qui a conduit le programme de remplacement des F-16 ayant mené à l’achat de 34 avions de combat furtifs F-35, ont été proposés au grade de général-major, pour la plupart en date du 26 mars.

Parmi les colonels “commissionnés” – c’est-à-dire promus pour la durée d’une affectation – au grade de général de brigade figurent Marc Ongena, appelé à devenir commandant de la composante médicale le 24 septembre, le capitaine de vaisseau Carl Gillis qui deviendra comme amiral de flottille attaché de Défense à Washington.

Une femme colonel d’aviation

La seule femme promue est la colonel d’aviation An-Roos De Potter, désignée comme cheffe du Secrétariat administratif et technique (SAT, l’interface entre l’état-major de la Défense et le cabinet ministériel) à partir du 1er août.

Quant au colonel Vincent Pierard, un para-commando, il a été commissionné le 1er février dernier au grade de général de brigade pour devenir conseiller belge auprès de l’état-major des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Kinshasa.

Du côté des hauts fonctionnaires civils, deux ex-collaborateurs du ministre Pieter De Crem (CD&V) tant à la Défense qu’ensuite à l’Intérieur, reviennent au bercail. L’ex-chef de cabinet de M. De Crem, Ludwig Van der Veken, qui est actuellement secrétaire général du département et président du Conseil de direction, assumera la fonction de directeur général de l’Appui juridique le 1er avril 2021. Le conseiller général Ivan Van Den Bergh deviendra à la même date adjoint chargé du personnel civil au sein de la Direction générale des Ressources humaines (DG-HR).

Source: Belga