Tous les militaires belges devront désormais porter un masque de protection, à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments

29/07/2020, 11:58
Belgische militairen met een mondmasker
© Defensie
Shares876

Suite au Conseil National de Sécurité de ce lundi 27 juillet, la Défense adapte ses directives.

Face à la résurgence de l’épidémie de Covid-19 chez nous, l’armée belge a décidé de revoir ses directives envers le personnel militaire. Plusieurs mesures vont en effet être mises en application dès ce mercredi 29 juillet.

Dans une communication enoyée aux militaires, la Défense indique “poursuivre ses activités”. “Cependant, le télétravail à domicile est encouragé autant que possible et le Chef de Corps a autorité pour accorder des dérogations aux restrictions prévues dans le TRAVARB. Pour toutes les activités qui nécessitent la présence de personnel sur le lieu de travail, si cela s’avère opportun, une analyse de risque concise sera effectuée par le commandant local assisté par le conseiller en prévention, afin de garantir la santé et la sécurité du personnel concerné. Dans ce contexte, les bulles professionnelles pour l’exercice de ces activités seront encore davantage maintenues aussi petites que possible et tout mélange de bulles sera proscrit”.

Et à partir de maintenant, la Défense va imposer le port du masque dans tous les quartiers militaires, à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments. Il faudra donc s’habituer à voir les militaires patrouiller dans les rues avec le masque de protection. De plus, toutes les cérémonies militaires, toutes les réceptions et toutes les activités de relations publiques sont annulées jusqu’au 31 octobre 2020 inclus. Et les remises de commandement prévues pendant cette période se feront dans un format réduit.

La Défense indique également continuer à travailler dans la province d’Anvers. “Des directives spécifiques seront communiquées aux Chefs de Corps des unités de cette province. Il est rappelé aux membres du personnel de la Défense qui habitent ou travaillent dans la province d’Anvers qu’ils doivent être en possession d’une autorisation signée par le Chef de Corps pour se rendre sur leur lieu de travail”.