Prospection en cours pour une future capacité aérienne propre aux forces spéciales belges

29/04/2021, 08:00
NH-90 SOF Aviation
© Defensie (Braekevelt)
Shares279

Peu médiatisé, le projet de création d’une capacité aérienne propre aux forces spéciales belges est aujourd’hui au stade de la prospection, annonçait hier matin la ministre de la Défense Ludivine Dedonder aux députés de la commission de la Défense nationale.

Annoncée dans la Vision stratégique de 2016, cette « Special Operations Forces Aviation » est l’objet d’une étude de marché lancée en fin d’année dernière, précise la ministre de la Défense. Un « certain nombre d’entreprises » ont été approchées, chacune recevant une liste de 190 questions dont les réponses permettront de fournir une vision claire des solutions disponibles sur le marché ou en cours d’élaboration.

Ces questions se réfèrent directement au besoin initial exprimé dans la Vision stratégique, à savoir quatre petits avions à décollage et atterrissage court (STOL). Des avions « qui peuvent opérer à partir de pistes courtes et peu préparées et qui, par leur rayon d’action relativement élevé et leur caractère discret, conviennent entre autres aux forces spéciales », rappelle la ministre de la Défense.

Hormis le transport, ces avions peuvent également être modifiés pour réaliser des évacuations médicales, collecter du renseignement (ISR) ou fournir un appui aérien rapproché (CAS). Ils renforceront considérablement le panel de moyens aériens en service, essentiellement des hélicoptères NH90 TTH et avions de transport C130H – bientôt à la retraite – et A400M dont l’usage est partagé.

Avec ces avions, les forces spéciales disposeraient pour la première fois de moyens aériens spécialisés qui leur sont dédiés. D’après la Vision stratégique, l’unité SOF Aviation serait armée par 38 militaires et capable de déployer deux avions dans un délai de trois jours.

Toujours selon la Vision stratégique, l’enveloppe s’élèvera en théorie à 130 M€ (euros constants 2015) pour des livraisons attendues entre 2025 et 2027. La Défense n’exclut par ailleurs pas de puiser dans ce budget pour l’éventuelle acquisition de kits SOF et MEDEVAC adaptés aux hélicoptères NH90 TTH.

Les industriels approchés devaient soumettre leurs réponses pour le 1er trimestre 2021, relève le ministère de la Défense. Après analyse des éléments récoltés, le besoin sera spécifié et le dossier sera soumis à l’approbation ministérielle.