Plus de 1200 militaires belges actuellement en opération, en plus des 200 luttant contre le coronavirus

18/02/2021, 15:46
Une patrouille militaire pendant OVG
© 12/13 Li

Plus de 1.200 militaires sont à ce jour engagés en opération en Belgique et à l’étranger, un chiffre qui ne tient pas compte des quelque 200 personnes affectées en renfort du secteur civil dans le cadre de la crise sanitaire causée par le coronavirus, ont indiqué jeudi le ministère de la Défense en dressant un aperçu des activités de l’armée, notamment au profit de la Nation.

Quelque 250 militaires sont encore engagés dans l’opération de sécurité intérieure Vigilant Guardian (OVG) et son volet Spring Guardian (OSG) de sécurisation des sites nucléaires, lancés en janvier 2015 dans un contexte terroriste pour venir en aide à la police fédérale mais qui doivent prendre fin début septembre, a rappelé le responsable des opérations à l’état-major de la Défense, le colonel Luc Leclercq, lors d’un point de presse à Bruxelles.

À l’étranger, les principales zones de déploiement sont l’Europe de l’est et du nord, dans le cadre de l’Otan, avec un contingent terrestre de quelque 240 militaires en Lituanie alors que 140 autres sont embarqués à bord de deux navires spécialisés dans la lutte contre les mines marines. Un détachement se trouve également en Afghanistan dans le cadre de l’Otan qui réfléchit à la fin de sa mission et une petite centaine d’hommes et de femmes mettent en œuvre, depuis la Jordanie, quatre avions de combat F-16 opérant en Irak et en Syrie dans le cadre de la lutte contre le groupe djihadiste État islamique (EI).

Quant à la frégate Léopold 1 de la Marine et son équipage de 170 personnes, ils doivent appareiller jeudi – avec plusieurs jours de retard sur le calendrier initial – pour une mission d’escorte de deux mois du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle qui les conduira jusque dans le Golfe persique.

Source: Belga