Les commandos de Flawinne qui ont contracté le Covid au Niger vont mieux !

27/01/2021, 17:27
Belgische commando’s leiden Afrikaanse militairen op
Illustration - © Defensie - A. Malek
Shares417

Deux militaires rapatriés ont été hospitalisés pour une durée de respectivement un et trois jours. Actuellement, plus personne n’a besoin de soins médicaux supplémentaires

Le ministère de la Défense a enregistré depuis le début de la pandémie causée par le coronavirus, voici près d’un an, 1.641 cas positifs et quatre décès dans ses rangs, sur des effectifs de quelque 25.000 personnes (militaires et civils), a indiqué mercredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS). Une dizaine de militaires au total ont été hospitalisés pour cause de contamination au Covid-19 et un seul l’est encore, a-t-elle indiqué en commission de la défense de la Chambre en réponse aux questions de plusieurs députés.

Le cas le plus récent est celui du rapatriement d’une cinquantaine de militaires qui participaient à la mission bilatérale New Nero (ONN) au Niger, visant à former des unités de l’armée nigérienne pour mener des opérations spéciales afin de combattre les groupes djihadistes actifs au Sahel. La plupart de ces militaires appartenant, selon des sources militaires, au 2e bataillon de commandos de Flawinne (Namur) arrivaient en fin de période de déploiement.

“Vingt-sept d’entre eux avaient été testés positifs au covid. Les autres avaient été en contact à haut risque”, a précisé la ministre.

Ils ont été placés à leur retour en Belgique à la mi-janvier en quarantaine dans un hôtel “réservé exclusivement à cette fin”. Deux militaires rapatriés ont été hospitalisés pour une durée de respectivement un et trois jours. Actuellement, plus personne n’a besoin de soins médicaux supplémentaires, a-t-elle ajouté.

Selon la ministre, ces militaires sont suivis de près et une séquence de test est prévue. Le résultat du testing confirmera la sortie de l’hôtel, après la période de quarantaine. Parmi les contacts à haut risque, une personne supplémentaire a été testée positive.

Source: Belga