Le sp.a préfère Melsbroek à Beauvechain pour le C-130

6/01/2021, 17:00
Belgische C130
© Defensie

Le C-130 muséal doit atterrir à Beauvechain. Ce qui réjouit le PS. Mais le sp.a voudrait qu’il soit conservé sur sa base d’attache, à Melsbroek.

Pour le député fédéral limbourgeois KrisVerduyckt (sp.a), l’unique C-130 Hercules belge qui restera après la mise à la retraite de cet avion de transport militaire doit être conservé à Melsbroek et non à Beauvechain.

«Le choix de la base aérienne de Melsbroek nous semble beaucoup plus logique car le C-130 y a toujours eu ses attaches et c’est là que se trouvent également les prédécesseurs du C-130, un C-119, un Percival Pembroke et un DC-3. Il y existe également une ASBL de techniciens à la retraite qui s’occupent de ces avions emblématiques et c’est là qu’il y a aussi le plus de savoir-faire pour assurer la restauration et la maintenance» de cet avion, a expliqué M. Verduyckt dans un communiqué.

Mme Dedonder (PS) a fait savoir à la Commune de Steenokkerzeel, qui abrite le 15e Wing de transport de la composante Air, que ce C-130 irait à Beauvechain, où se situe le 1er Wing Historical Centre, un musée dédié à l’aviation militaire sur cette base du Brabant wallon. Elle cite une étude réalisée par l’état-major de la Défense.

«Je vais poser les questions nécessaires à ce sujet à la ministre Dedonder car je crains qu’elle sous-estime l’aspect émotionnel et les coûts du projet résultant de cette décision. Je suis très curieux de connaître les recommandations émises par l’état-major de la Défense», a ajouté le député.

Il rejoint ainsi le bourgmestre de Steenokkerzeel, Kurt Ryon (N-VA), qui souhaite voir cet appareil préservé à Melsbroek.Une pétition en ligne a aussi été lancée fin décembre pour la préservation de cet avion à Melsbroek.

Selon le cabinet de la ministre, ce C-130 est destiné au War Heritage Institute (WHI), le parastatal du ministère de la Défense dédié à la conservation du patrimoine historico-militaire et à la mémoire. Lequel peut décider de son affectation.

Actuellement, son choix se porte sur Beauvechain, comme l’a confirmé la ministre à l’ancien ministre de la Défense, André Flahaut (PS). Ce qui réjouit le Nivellois, lui qui s’est battu pour que ce C-130 atterrisse à Beauvechain où le musée proposera un concept tourné autour de la mémoire et de l’éducation citoyenne.

Source: Belga