Le gouvernement doit choisir le futur “patron” de l’armée parmi trois candidats

29/06/2020, 17:07
Le «patron» de l’armée souhaite davantage de civils à la Défense
© Défense - Sedeyn
Shares335

Le gouvernement a entamé, en entendant les trois candidats, la procédure visant à désigner un nouveau “patron” de l’armée pour succéder au général Marc Compernol, qui partira irrévocablement à la retraite le mois prochain, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

“La procédure est en cours”, a laconiquement indiqué à l’agence Belga le cabinet du ministre de la Défense, Philippe Goffin (MR), chargé de faire une recommandation à ses collègues du gouvernement fédéral.

Les trois seuls candidats déclarés au poste de chef de la Défense (CHOD) – les lieutenants-généraux (“trois étoiles”) Claude Vande Voorde et Jan Hennes ainsi que le vice-amiral Michel Hofman – ont été auditionnés vendredi par le comité ministériel restreint (“kern”) pour présenter leur dossier, a-t-on appris de très bonne source.

Le général (“quatre étoiles”) Compernol, 63 ans, fera ses adieux aux armes le 12 juillet prochain, à l’expiration de son mandat de quatre ans à la tête de la Défense, après une carrière militaire de 45 ans qui l’a vu gravir tout les échelons de la hiérarchie des forces armées.

Trois candidats, tous “trois étoiles”, se sont manifestés pour lui succéder.

Et le gouvernement se doit de désigner un nouveau Chod, même en affaires courantes, pour couvrir les responsabilités qui lui incombent (comme les opérations dans lesquelles l’armée belge est engagée), estime-t-on au cabinet de M. Goffin.

Belga