Le chasseur de mines Crocus en mission en Baltique en dépit du coronavirus

20/08/2020, 10:35
De M917 Crocus is een van de vijf mijnenjagers van de Belgische marine
Shares217

Le chasseur de mines tripartite (CMT) Crocus de la Marine appareillera lundi prochain de Zeebrugge pour une mission de trois mois en mer Baltique dans le cadre de l’Otan, après une quarantaine préventive de 14 jours pour son équipage de 42 marins afin d’éviter tout risque de contamination au Covid-19, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

Le M917 Crocus sera déployé, sous le commandement de la lieutenant de vaisseau de 1ère classe Marie-France Godeau, au sein d’une des quatre escadres permanentes de l’Alliance atlantique, le “Standing NATO Mine Counter-Measures Group One” (SNMCMG-1).

Quarantaine préventive

Cette flottille de navires de lutte contre les mines, à laquelle la Belgique participe chaque année, a pour but de continuer à éliminer les engins explosifs “historiques” – c’est à dire datant des Première et Seconde Guerres mondiales – en mers du Nord et Baltique, de maintenir l’interopérabilité entre les navires provenant de différents pays membres de l’Otan, d’affirmer la présence et la solidarité des alliés aux frontières de l’Otan et de permettre à l’organisation de disposer d’une force d’intervention rapide en cas de crise, a précisé la Défense dans un communiqué.

Le SNMCMG-1 comptera sept navires provenant de divers pays membres de l’Otan (Belgique, Pays-Bas, Norvège, Allemagne, Lituanie, Estonie et Lettonie). L’équipage du Crocus, qui compte 42 membres, comprend entre autres une équipe d’opérateurs Sonar et AUV (robots sous-marins), une équipe de plongeurs-démineurs et une équipe médicale.

Selon la Défense, “le navire a passé avec succès les tests opérationnels exigeants et est prêt pour ce déploiement malgré les circonstances difficiles liées à la Covid-19“. Les membres d’équipage, qui ont été mis en quarantaine les 14 jours précédant le départ et soumis à un test Covid, se voient en effet, dans un premier temps du moins, privés de mettre pied à terre en escale durant cette mission qui s’annonce particulière.

Le retour du Crocus à son port d’attache, Zeebrugge, est prévu pour le 20 novembre 2020.

Source: Belga