La ministre de la Défense maintient: le C-130 préservé ira bien à Beauvechain

24/02/2021, 14:15
Belgische C130
© Defensie
Shares196

La ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a «confirmé» et «reconfirmé» mercredi sa décision de confier au musée hébergé sur la base aérienne de Beauvechain un avion de transport C-130H Hercules que l’armée s’apprête à déclasser, plutôt que de l’accorder à une ASBL établie à Melsbroek, en Brabant flamand, au cours d’une réunion agitée de la commission de la Chambre.

Mme Dedonder (PS), qui a remis à la commission de la défense une note qu’attendaient des parlementaires de l’opposition depuis plusieurs semaines, a affirmé avoir suivi une décision prise par son prédécesseur, Philippe Goffin (MR).

«Le 26 mai 2020, mon prédécesseur a pris la décision pour transférer un C-130 au WHI», a-t-elle affirmé en rappelant que le conseil des ministres avait donné en juillet 2020 son accord à la revente de ses appareils après leur retrait du service et leur remplacement par les nouveaux Airbus A400M, à l’exception d’un appareil – celui immatriculé CH-13, le plus ancien de la flotte utilisée par le 15e wing de Melsbroek.

«Le 7 décembre 2020, j’ai décidé que le transfert de cet appareil soit confirmée vers le WHI (le War Heritage Institute, le parastatal de la Défense dédié à la conservation du patrimoine historico-militaire et à la mémoire) pour être exposé à Beauvechain, a ajouté la ministre en réponse à des questions des députés Annick Ponthier (Vlaams Belang) et Theo Francken (N-VA).

Elle a notamment justifié cette décision par des raisons de coût – 350 000 euros pour sa conservation à Beauvechain, contre 600 000 euros à Melsbroek, une plus grande accessibilité sur la base du Brabant wallon et un nombre plus important de visiteurs au musée installé à Beauvechain, le 1 st Wing Historical Centre (1WHC) qu’à celui de l’association Dakota Historical Center du 15e wing, situé dans l’enceinte de la base de Melsbroek.

Source: Belga