La Défense renouvelle son parc de véhicules civils blindés

31/07/2020, 11:50
Belgian SF AEOD (Assault Explosive Ordnance Disposal)
Belgian SF AEOD-team clearing the itinerary somewhere in the Sahel - © SFGp
Shares272

Approuvée le 17 juillet en Conseil des ministres, l’acquisition par la Défense belge d’un maximum de 42 nouveaux véhicules civils blindés s’est ensuite traduite par la publication d’une demande de participation (RFP) en bonne et due forme.

D’ici à 2026, les véhicules actuels seront remplacés par une quarantaine de « Civilian Armored Vehicles » (CAV) de types SUV pour le transport de personnel et pick-up pour le transport de matériels collectifs ou spéciaux. Le budget alloué à ce programme non mentionné dans la Vision stratégique belge n’a pas été détaillé.

Une première tranche de six SUV sera commandée dès cette année pour équiper le SFGp et les service de renseignement militaires (SGRS). Les premiers opèrent régulièrement à partir de pick-ups Nissan, Toyota et Chevrolet. Selon l’agence Belga, ce futur parc sera également mis à disposition des « détachements d’agents de sécurité » (DAS), unités ad-hoc formées pour assurer la protection des ambassades belges dans les zones sensibles (en Afghanistan et en Afrique essentiellement).

À cette première commande viendront s’ajouter six pick-ups et 30 SUV supplémentaires dont l’achat s’étalera sur plusieurs tranches conditionnelles entre 2021 et 2026. Ce marché sera assorti d’un contrat ouvert pluriannuel pour le MCO. Le contractant devra impérativement disposer d’un point de service sur le territoire belge à partir duquel il pourra assurer le soutien et réaliser les modifications militaires spécifiques.

La protection étant au coeur de l’expression de besoin, les véhicules seront modifiés pour fournir un niveau de protection balistique VR7 ou supérieur, de protection contre les mines et les IED conformément au standard STANAG 4569. Les capacités de charge utile seront d’au moins 750 kg pour le SUV et d’une tonne pour le pick-up. Chaque variante doit pouvoir être projetée au moyen des C-130H et des futurs A400M de la Composante Air.

Les CAV seront conçus de manière modulaire pour pouvoir recevoir plusieurs équipements et kits d’installation obligatoires ou optionnels tels que des racks pour les systèmes de communication, barres de toit, pare-buffles, tiroirs de rangement, lampes de travail LED, lampes IR et autres « accessoires ». Discrétion oblige, ces véhicules ne pourront présenter de différences visibles par rapport au modèle fourni par l’Original Equipment Manufacturer. Les candidats ont jusqu’au 24 août pour répondre à cette RFP.

La Belgique dispose d’un acteur de renom dans le segment des véhicules civils modifiés, le liégeois Carat Duchatelet. Lié au groupe Centigon jusqu’en 2014, ce carrossier fondé il y a un demi-siècle reconditionne ponctuellement des véhicules civils au profit de forces armées et de services de police. L’an dernier, l’entreprise s’est vue notifiée un marché de sept ans pour la fourniture de Mercedes S blindées aux unités de la police fédérale belge. Carat Duchatelet est également à l’origine de la modification, en 2010, d’une dizaine d’Unimog Cargo en Unimog JACAM au profit de la Composante Terre.