La Défense achète 322 véhicules blindés à roues à la société américaine Oshkosh

11/09/2020, 19:28
Belgian military Joint Light Tactical Vehicle (JLTV)
Shares1.1k

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi l’achat par le ministère de la Défense de 322 véhicules blindés à roues de commandement et de liaison (des “Command and Liaison Vehicles“, VLC) à l’entreprise américaine Oshkosh pour un montant de 134,7 millions d’euros sans tenir compte d’un contrat de soutien initial, a-t-on appris de sources concordantes.

135 millions d’euros

La firme Oshkosh a remporté le contrat de 135 millions d’euros avec son véhicule tactique léger interarmées #JLTV (“Joint Light Tactical Vehicle”, ndlr). La livraison des premiers véhicules est prévue 2023“, a indiqué la Direction générale des Ressources matérielles (DG-MR) de la Défense – sans tenir compte du délai de quatorze jours dans lequel des concurrents évincés de ce marché public peuvent introduire un recours au Conseil d’Etat.

Ces véhicules, déjà en service dans plusieurs armées de l’Otan, doivent remplacer les actuels LMV (“Light Multirole Vehicle“) ou Lynx fabriqués par le groupe italien Iveco et mal aimés par les militaires, notamment en raison de fissures constatées sur certains engins.

Le contrat passé avec Oshkosh va de pair avec un autre, d’un montant de 15,4 millions d’euros, destiné à assurer le soutien logistique aux nouveaux CLV au cours des quatre premières années suivant leur entrée en service, a indiqué un spécialiste du dossier à l’agence Belga. Le dossier CLV s’inscrit dans le cadre de la “Vision stratégique” pour la Défense approuvée en juin 2016 par l’équipe Michel 1er. Ils doivent succéder aux Lynx, construits par l’entreprise italienne Iveco et en service depuis 2007. Mais 120 LMV – sur une flotte de 437 – avaient été temporairement mis un moment hors service après la découverte de fissures sur le châssis de certains véhicules.

Les véhicules CLV seront intégrés avec les autres véhicules du programme “Capacité Motorisée” (CaMo) – 382 Griffon et de 60 blindés de reconnaissance et de combat de type Jaguar – acquis par le biais d’un partenariat avec la France, a expliqué la Défense.

Source: Belga