F-35 : la Force aérienne conservera quatre escadrilles à Florennes et Kleine-Brogel

19/05/2021, 16:54
Belgium asked to purchase 14 more F-35 fighter jets
Shares303

L’arrivée de 34 nouveaux avions de combat F-35A en Belgique, à partir de 2025, pour remplacer les 54 actuels F-16 vieillissants n’entraînera pas de dissolution des quatre escadrilles opérationnelles existantes, a indiqué mercredi la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder.

Les bases aériennes de Florennes, dans l’Entre-Sambre et Meuse, et de Kleine-Brogel, en province de Limbourg, abritent les unités équipées de F-16, les 2e et 10e wings tactiques. Le premier compte deux escadrilles opérationnelles (les 1e et 350e), tout comme le second, fort des 31e et 349e, ainsi que d’une unité de conversion opérationnelle, l’OCU (“Operational Conversion Unit“), qui recourt à des avions biplaces.

Les deux escadrilles opérationnelles par base seront maintenues” après la mise en service des F-35, baptisés Lightning II, a assuré mercredi Ludivine Dedonder (PS) en commission de la défense de la Chambre, en réponse à une question du député et président de la commission Peter Buysrogge (N-VA).

Nous ne planifions pas la dissolution des escadrilles opérationnelles“, a-t-elle insisté.

Un système semblable au précédent

La ministre a souligné que les escadrilles de chaque base “fonctionneront comme un ensemble intégré dans une infrastructure commune, avec une planification et un soutien centralisés” – un système assez semblable à celui en vigueur et qui prévoit que les F-16 soient mis à la disposition des escadrilles en fonction des besoins quotidiens.

Selon Ludivine Dedonder, la planification des missions, avec l’aide de simulateurs de vol (des “Full Flight Simulators“), la maintenance des appareils et la sécurisation des installations seront “entièrement communes” entre les deux escadrilles de Florennes et de Kleine-Brogel.

Source: Belga