A bord d’un navire de La Défense, 41 militaires belges sont partis pour une mission un peu spéciale

24/08/2020, 16:15
M917 Crocus
© Défense
Shares386

Quarante et un militaires belges quittent le pays pour trois mois à bord du navire M917 Crocus qui a largué les amarres ce midi à Zeebruges où se trouvait journaliste de RTL Corentin Simon.

La mission des 41 militaires, qui devront rester à bord du bateau pendant trois mois sans exception, sera bien différente des autres en raison de la pandémie de coronavirus.

Les seules escales prévues seront d’ordre logistique, simplement pour reprendre du matériel.

Les militaires ont tous été testés négatifs au coronavirus avant de partir. C’est la raison pour laquelle ils se trouvent dedans et non dehors lors du départ. Ils nous l’ont confié ce matin: ils appréhendent quand même un peu cette aventure puisqu’ils seront les uns sur les autres durant trois mois.

D’autant plus que le navire n’est pas si grand – il fait 50 mètres de long et 8 mètres de large – ce n’est pas énorme.

Certains militaires ont prévu des activités. Le wifi a été installé pour passer le temps.

Le bateau va rejoindre une mission de l’OTAN avec comme but de retrouver des mines de la Seconde Guerre Mondiale, c’est une spécificité de ce bateau. Le M917 Crocus est en effet “l’un des cinq chasseurs de mines de la Marine belge. Les missions principales de ce navire sont la détection et la neutralisation de différentes mines: de fond, ancrées ou flottantes“, peut-on lire sur le site internet de La Défense.

Le retour est donc prévu dans trois mois, ce sera le 20 novembre à Zeebruges.

Vidéo sur: