BREAKING: Un F-16 belge s'est écrasé en France - Belgische F-16 neergestort in Frankrijk

19.09.2019 0 4276

un f16 belge

Belgische F-16 neergestort in Frankrijk, maar “piloten ongedeerd”

In de buurt van Pluvigner, in het westen van Frankrijk, is een Belgische F-16 neergestort. Het ging om een tweezitter van het type F-16B. De twee piloten maakten gebruik van hun schietstoel, meldde Defensie. De lokale prefectuur meldt dat de twee piloten in leven zijn. Defensie gaf nog geen uitsluitsel. “Dit toestel was opgestegen in Florennes en was op weg naar de marineluchtmachtbasis Lann-Bihoué”, aldus de prefectuur. “De piloot en zijn co-piloot konden voor de crash hun schietstoel gebruiken. Ze zijn beiden gelokaliseerd en in leven.”

Aanvankelijk zei Defensie dat de piloten ongedeerd waren. Daarna meldde de lokale krant Ouest-France dat een van de twee in een hoogspanningslijn was terechtgekomen en overleden zou zijn. De krant paste dat later echter aan en stelde dat die inzittende gewond was geraakt.

Het gevechtsvliegtuig stortte neer tijdens een trainingsvlucht, aldus Defensie. Een onderzoeksteam van het Air Safety Directorate (ASD) van Defensie zal zich ter plaatse begeven in samenwerking met de Franse autoriteiten om de toedracht van dit ongeval te achterhalen.

Nog volgens Ouest-France stortte het toestel neer op 50 meter van een woning. Daarbij is een gevel geraakt. De bewoners zijn volgens de krant geëvacueerd.

 


 

Un F-16 belge s’écrase en France, les deux pilotes sont en vie

Mise à jour: Un F-16 belge biplace qui participait à un exercice s’est écrasé jeudi à la sortie de Pluvigner, dans le département français du Morbihan (ouest de la France), a annoncé le journal régional Ouest-France sur son site internet. La Défense a confirmé l’accident dans un communiqué. Les deux pilotes sont en vie, précisent l’armée belge ainsi que la préfecture du Morbihan.

“Cet avion avait décollé de Florennes se rendait à la base aéronautique navale de Lann-Bihoué (Morbihan)”, a précisé la préfecture. Deux personnes se trouvaient dans l’avion. Elles ont pu faire usage de leur siège éjectable, selon les informations fournies par la Défense. Les deux militaires sont vivants et ont été localisés, confirment tant la Défense que la préfecture. L’un des deux militaires s’est toutefois trouvé bloqué sur une ligne à haute tension (250.000 volts). Il est actuellement suspendu à cette ligne. Les services de la compagnie d’électricité Enedis sont sur place pour aider à la récupération du militaire, qui avait été annoncé un moment décédé.

“Une équipe d’enquêteurs de l’Aviation Safety Directorate (le conseiller au sein de la Défense dans tous les domaines liés à la sécurité aérienne), se rendra sur place dans les meilleurs délais, en collaboration avec les autorités françaises, afin de déterminer les cause de l’accident”, a précisé la Défense.

L’appareil provient de la base aérienne militaire de Florennes où est implanté le 2e Wing Tactique.

 

Plus d'info: