La base aérienne de Florennes sera rénovée en vue de l’arrivée des F-35

08.07.2019 0 171

La base aérienne de Florennes

Les bases aériennes de Florennes et Kleine-Brogel doivent être rénovées pour accueillir les avions de chasse F-35. Le coût de l’opération est estimé à 275 millions d’euros, rapporte De Morgen lundi. Le chantier pourrait démarrer à Florennes dès 2022.

La force aérienne belge a fait l’acquisition de 34 F-35 de la société Lockheed Martin pour remplacer les avions F-16. Or, pour accueillir ces nouveaux appareils, d’importants travaux de rénovations sont nécessaires aux bases aériennes de Florennes et Kleine-Brogel. Deux nouveaux compounds pour les F-35 sont prévus.

Une telle infrastructure est nécessaire pour la préparation et les (dé)briefings de missions, pour installer quatre simulateurs d’entrainement, des entrepôts sous-terrains pouvant contenir six avions, 16 places de stationnement couvertes et verrouillables et une zone « alerte rapide » avec une place pour les pilotes et les techniciens.

Le coût du chantier est estimé à 275 millions d’euros, rapporte De Morgen sur base de l’appel d’offres public. L’argent est déjà prévu dans le budget à long terme de l’armée. Les travaux à Florennes pourraient commencer au printemps 2022, et un an plus tard à Kleine-Brogel.