Les paras belges participeront à un saut de masse en Normandie

02.06.2019 0 5455

Les paras belges participeront à un saut de masse en Normandie

Un avion de transport belge C-130 Hercules et une soixantaine de para-commandos du "Special Operations Regiment" (SOR) participeront dimanche prochain à un saut de masse près de la localité de Sainte-Mère-Église dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944 en Normandie, a-t-on appris samedi de sources militaires.

Ils feront partie d’un dispositif fort de dix-sept avions gros porteurs de sept nationalités qui doivent larguer près de 1 400 parachutistes - un millier de militaires et 400 civils, dont certains en uniforme d’époque - non loin de ce lieu mythique dans l’histoire du Débarquement. Ils doivent sauter le 9 juin au-dessus du marais de La Fière, si les conditions météorologiques le permettent, selon le programme prévu par les organisateurs.

Des sauts en chute libre sont également annoncés, tout comme des passages de la Patrouille de France avec neuf avions d’entraînement Alpha-Jet militaires et une démonstration d’une équipe civile, le Breitling Jet Team, qui vole sur sept L-39C Albatros.

Une trentaine d’avions sont prévus au total pour les parachutages, dont des C-47/DC-3 alias Dakota d’époque et le C-130 belge immatriculé CH-11 et normalement basé sur l’aéroport militaire de Melsbroek. Cet appareil porte depuis deux semaines les trois bandes blanches et deux noires typiques du Débarquement - à l’image de celles qui avaient été peintes, souvent à la hâte, le 5 juin 1944, sur le fuselage et les ailes des avions alliés pour leur permettre de se reconnaître et d’éviter les tirs fratricides.