Un exercice militaire au fort d'Eben-Emael sera organisé du 22 au 23 mai prochain

15.05.2019 0 120

Les paracommandos evacuer des citoyens

C'est le Commandement militaire de la Province de Liège qui l'annonce, les mercredi 22 et jeudi 23 mai prochain, il risque d'y avoir du mouvement en Basse-Meuse. En effet, la Défense organise un grand déploiement militaire. Des tirs seront réalisés, pas de panique, il s'agit d'un exercice.

Concrètement, l'avis est lancé pour les habitants de Bassenge, d'Oupeye et de Visé, qui risquent d'être impactés par ces mouvements militaires. Du 22 mai au 23 mai, la Défence organise un exercice d'évacuation. Au programme des participants, on évoque une navigation sur le Canal Albert, suivi d’une attaque du fort d'Eben-Emael et la défense de celui-ci. "L’exercice se terminera par l’évacuation des figurants à l’école de Glons", précise-t-on encore au Commandemnet militaire de la Province de Liège. "Des vols d’hélicoptères et des tirs à blanc pourraient avoir lieu".

D'avance, la Défense tient "à rassurer la population et à s'excuser des désagréments que cet exercice pourrait occasionner".