Départ donné pour l’école militaire qui va courir 154 heures dans Bruxelles

09.03.2019 0 433

l’école militaire va courir 154 km dans Bruxelles

La 154e promotion en sciences sociales et militaires (SSMW) de l’école royale militaire s’est élancée, dans la nuit de vendredi à samedi, à 01H54 du matin, à l’assaut du défi baptisé «154 HOUR RUN !». Ces élèves de dernière année courront de manière ininterrompue pendant 154 heures, soit 6 jours et 10 heures, à travers Bruxelles. Les bénéfices de cette opération seront reversés à la fondation Pelicano, placée sous le haut patronage de la princesse Astrid, qui vient en aide aux enfants belges vivant sous le seuil de pauvreté.

Ce défi fait partie de 5 SSMW, un projet à but caritatif organisé tous les ans par les élèves de 5e année de l’école royale militaire, située rue Hobbema à Bruxelles. Cet institut forme les futurs officiers de la Défense. L’année passée, la 153e promotion avait relevé un défi sportif - une marche de 153 km - au bénéfice de l’organisation Espero Rescuedogs, qui offre ses services pour rechercher, à l’aide de chiens spécialisés, des personnes disparues en Belgique et à l’étranger. Un chèque de 15.300 euros avait pu être porté à son profit.

«Le but est de créer du lien entre la Défense et la sécurité au niveau social dans le pays», explique Bram Van Biesen, élève officier responsable de cet évènement sportif. «La Défense se préoccupe des menaces venant de l’extérieur du pays et peut aussi appuyer la police pour les menaces intérieures. Ici, elle aide un peu sur le plan social».

Cette année, les recrues de dernière année sont une soixantaine. Toutes les heures, une équipe d’au moins deux personnes partira de l’école alors qu’une autre rentrera. Ce relais sera ininterrompu jusqu’à l’arrivée, prévue vendredi prochain à 11H54 sur la piste d’athlétisme du parc du Cinquantenaire à Bruxelles.

Des sponsors et donneurs permettent de rassembler des fonds. Des tickets seront de plus vendus pour parier sur le nombre de kilomètres parcourus au total. La fondation Pelicano s’assure notamment que les enfants auxquels elle vient en aide puissent bénéficier de repas chauds, de vêtements adaptés et d’activités culturelles et sportives.