Interception de migrants et explosion de mine : soirée chargée pour le patrouilleur Castor de la Marine

04.03.2020 0 639

Le patrouilleur P901 Castor de la Marine belge
Défense

Le patrouilleur Castor de la Marine belge a contribué mardi à la destruction d'une vieille mine découverte au large de Zeebrugge et à l'interception en mer de deux migrants qui tentaient de rejoindre la Grande-Bretagne, a-t-on appris mercredi de source militaire.

Le P901 Castor a d'abord repéré mardi vers 21h15 deux migrants en transit qui tentaient d'effectuer la traversée vers la Grande-Bretagne depuis le port de Zeebrugge. Les procédures standards ont directement été suivies et la police maritime a immédiatement appréhendé les personnes en question, a indiqué la Marine dans un communiqué.

Peu après, vers 21h45, un appel urgent a été reçu en provenance du bateau de pêche belge Z.700 Bravehaert. Il avait ramené dans ses filets une ancienne mine marine. L'équipage n'a pas pu déterminer si l'engin explosif était inerte, ce qui les a rapidement inquiétés. Le Castor, le patrouilleur de la police maritime et le patrouilleur des douanes ont immédiatement offert leur aide au navire de pêche et ont mis en place un périmètre de danger autour du navire de pêche.

Le Castor a navigué à grande vitesse vers le port de Zeebrugge pour embarquer une équipe du service de déminage de l'armée, le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins explosifs (SEDEE). Une fois sur place, cette équipe a décidé, vu l'état de la mer, d'accompagner le bateau de pêche en direction de Zeebrugge avant de transférer la mine marine à bord du patrouilleur à l'abri du port militaire. Cette vieille mine a été détruite par explosion mercredi vers 7h30, a-t-on précisé de même source.

La Marine dispose de deux patrouilleurs, le P901 Castor et le P902 Pollux, dont l'un est constamment de permanence, prêt à appareiller en deux heures pour des missions de patrouille, de surveillance, de maintien de l'ordre, de recherche et de sauvetage.