L’armée belge va mener un grand exercice en Jordanie au printemps, baptisé «Desert Lion»

26.01.2020 0 1987

L’armée belge va mener un grand exercice en Jordanie au printemps, baptisé «Desert Lion»
Défense

La composante Terre de l’armée prépare un grand exercice au printemps en Jordanie pour entraîner durant un mois des unités motorisées en conditions désertiques à des opérations « de haute intensité », avec le renfort d’hélicoptères de la composante Air, a-t-on appris dimanche de sources militaires.

Baptisé « Desert Lion », cet exercice – le plus important en effectifs pour l’armée – doit rassembler du 29 mai au 27 juin quelque 1.200 militaires belges, principalement fournis par la brigade motorisée, ainsi que des unités jordaniennes.

Ils emmèneront une bonne cinquantaine de blindés à roues légers MPPV (« Multipurpose Protected Vehicles ») de type Dingo II et des « Armoured Infantry Vehicles » (AIV) de type Piranha III (25) utilisés par les cinq bataillons de combat de l’ex-Force terrestre et le bataillon ISTAR (l’unité « Intelligence, Surveillance, Target Acquisition et Reconnaissance » de l’armée) basé à Heverlee, près de Louvain, selon la composante Terre.

Les Piranha, de gros engins 8x8, n’ont jamais été engagés en opération extérieure même s’ils ont régulièrement participé à la « présence avancée renforcée » de l’Otan dans les trois pays baltes et en Pologne.

Les centaines de participants sont appelés à s’entraîner dans un « environnement exigeant » proche, par exemple, de celui du Sahel, où la France appelle ses partenaires européens à venir l’épauler dans la lutte contre le djihadisme.

Quant au 1er wing de Beauvechain, il fournira trois hélicoptères légers Agusta A109 et deux de transport NH90 Caïman, mis en oeuvre par une centaine de personnes, selon des sources militaires.